Sur les pas de Mère Desfontaines
... avec des laïcs.

Aujourd'hui comme hier, des sœurs, des laïcs et des prêtres cheminent ensemble
sur les pas de Mère Desfontaines,
particulièrement : les membres du réseau d'établissements Ste Clotilde, les Affiliés, les laïcs associés, les priants et les amis de Ste Clotilde.


professeurs des différents collèges en réunion de travail.· Les membres du Réseau d'établissements Ste Clotilde (Tutelle)

La mission des responsables et de leurs équipes : faire vivre les établissements dans la ligne évangélique et pédagogique de Mère Desfontaines.
Depuis plus de 20 ans, les équipes éducatives se retrouvent régulièrement pour des sessions de formation.
Une réflexion est menée avec la tutelle d' établissements scolaires des soeurs de Nazareth.
Pour des formations des tutelles sont en réseau avec le CEP ignatien.

 

· Les " Affiliés "

Deux convictions ont marqué la création de l'Affiliation, en 1932
- la spiritualité de Ste Clotilde peut être vécue par tous dans l'Eglise
- la mission de l'Eglise dans la société réclame des femmes chrétiennes engagées

L'engagement des Affiliés s'inscrit dans cette ligne, en toutes les dimensions de leur vie. Selon les possibilités, les Affiliés se retrouvent localement.

L'Affiliation a été reconnue par l'Eglise comme " Pieuse union " en 1943 (actuellement " Association de fidèles "). Elle est ouverte aux hommes comme aux femmes.

· Les " Priants de Ste Clotilde "

Ils s'engagent à prier, selon la forme et le rythme qui leur convient, pour les jeunes, et pour des vocations d'éducateurs.

· Les " Amis de la congrégation "

Avec les communautés, d'autres amis partagent un temps de prière, une réflexion, la mission, etc.


· La "Fraternité Desfontaines"

C'est le nom du groupe des " Laïcs associés " à la Congrégation de Sainte Clotilde qui se réunit depuis 1999. Pourquoi avoir choisi ce nom ? "Baptisés, nous désirons vivre la vie du Christ sur les chemins de Mère Desfontaines. Nous désirons vivre notre foi en développant le rayonnement de l'esprit de Sainte Clotilde, en nous engageant pleinement dans nos vies quotidiennes, dans la société et dans notre vie de foi."

Ces chemins sont ceux de la découverte du Christ dans l'autre, ceux de l'éducation, du service, de l'accompagnement, telle une mère de famille, dans la simplicité et la chaleur des rencontres.

Depuis 1999, nous nous réunissons deux fois par an à Paris. Il existe des groupes locaux qui se réunissent à leur propre rythme. Le déroulement de nos rencontres est toujours le même. D'abord un temps de prière, puis une matinée de partage où chacun exprime au groupe ce qu'il veut à partir d'exemples répondant aux questions posées. Ces échanges sont de vrais témoignages fraternels avec leurs joies, mais aussi leurs difficultés. Puis il y a un temps de reprise dans la prière.
Vient le temps du déjeuner, qui est aussi un moment important de notre rencontre... temps des nouvelles personnelles ...
Le première partie de l'après-midi est consacrée à un exposé... Vient ensuite un temps personnel de prière à partir des textes reçus et de l'exposé.

Le lendemain, nous nous retrouvons pour un temps de relecture et de prière spontanée avant un temps de réflexion sur la vie de la Fraternité.
Notre Week end se termine par la messe dans la paroisse.

 

 

TEMOIGNAGES DE LAÏCS

Quelques laïcs partagent sur la place de Mère Desfontaines dans leur vie.
(Cliquez sur "témoignages" pour les lire)

 

ACTUALITE

Prochain week-end : samedi 7 novembre 2015
101 rue de Reuilly. Paris 12
Thème :
 
 

PLUS D'INFORMATIONS


LES ECHOS DE LA FRATERNITE DESFONTAINES

Numéro 11 Printemps 2015



L'esprit de Sainte Clotilde aujourd'hui était le thème retenu pour la rencontre de printemps de la Fraternité Desfontaines le 21 mars 2015. Onze laïcs et trois religieuses y ont participé. La journée avait été préparée par des membres essonniens de la Fraternité, Danielle G., Bernadette J. et Brigitte T. Le choix du thème était lié au questionnaire proposé par sœur Anne-Marie Briand.
La synthèse des échanges du samedi matin a été rédigée par Marie - Annie Retiveau.


Il s'agissait de répondre aux questions suivantes : " Quand, où, comment avez-vous connu la congrégation de Sainte Clotilde ? " et " Pour vous, qu'est-ce que l'Esprit de Sainte Clotilde aujourd'hui ? "

Des témoignages variés, mais tous très émouvants qui ont fait revivre des personnalités très fortes, comme celles de Mère Marie Germaine, Mère Marie Bernard, Marie de Chantal et son tandem inoubliable avec Marie d'Emmaüs… Les impressions concordent, qu'on soit entré en contact avec la Congrégation depuis longtemps ou pas (parmi les intervenants, de 74 ans à 10 ans pour la rencontre la plus récente).


Chacun se souvient du premier contact avec une sœur en particulier, ce sentiment d'être accueilli dans la confiance avec sa personnalité, son parcours, ses qualités, ses défauts… Et ce " Viens, parce que je t'aime, et parce que je vois en toi le Christ ", en a fait cheminer plus d'un. On salue le charisme extraordinaire de toutes celles qui, à la suite de Mère Desfontaines ont su ou savent " mettre les dons et les talents de tous au service de Dieu ".
" Ce qui frappe, c'est cette vie, cet esprit de famille, que les enfants et les adultes partagent avec les sœurs ". Esprit de famille palpable entre les membres de la fraternité et les sœurs. Quel bonheur de se revoir, de se dire nos soucis, nos espoirs ; on partage des souvenirs, on raconte des anecdotes… On se souvient du triple looping de Sœur Marie Saint Victor à Euro Disney ou de l'escalade de Sœur marie Philippe sur les " araignées de corde " destinées aux élèves, de Marie José manifestant sa joie aussi physiquement que les 5ème en retraite de profession de foi, ou, il y a plus longtemps, des sœurs qui se baignaient avec les enfants… Ces femmes, sur le modèle de Mère Desfontaines pratiquaient toutes à la perfection le " vivre avec " et adoraient Dieu dans la rencontre avec le frère, lieu de la rencontre du Christ.
On insiste sur l'attention donnée à la personne, " se faire tout à tous pour se donner à tous ", sur l'accueil des différences : qu'on soit français, anglais, suisse, malien, maghrébin, bouddhiste, musulman, juif, marié, célibataire, divorcé, séparé, croyant, pratiquant ou athée… chacun est accueilli avec simplicité. " L'Esprit Saint transforme la communication en communion, l'autre devient ostensoir de Jésus hostie ".
L'œcuménisme (liens avec les chrétiens d'Orient avec la participation du Père Dupire, l'ouverture de la Maison d'Unité, accueil de sœurs protestantes) tient une place importante dans l'histoire de la Congrégation et illustre l'ouverture d'esprit, la volonté de " vivre avec son temps ", de s'ouvrir au monde avec, par exemple, les ateliers Arc en ciel animés par sœur Gisèle ou par l'atelier d'icônes animé par sœur Nathalie, les liens avec l'étranger et le rayonnement de Sœur Bernadette jusqu'à Rome.


On retrouve toujours la même simplicité, la même convivialité et les principes d'éducation familiale qui ont fait que d'élèves, beaucoup sont devenus professeurs et qu'on compte par dizaines les professeurs qui sont restés toute ou grande partie de leur carrière dans les établissements de la Congrégation. Ne se sent-on pas un peu " abandonné " lorsqu'on quitte ses fonctions dans l'un ou l'autre des établissements ?


Ancrage dans la contemplation, découverte du renouveau charismatique, rayonnement éclatant pour les unes, plus discret pour les autres, des Sœurs toutes différentes mais pourtant si semblables, qui mènent des actions parfois étonnantes mais auxquelles elles croient. Des " cœurs de mères " qui, partageant leur Foi et leur disponibilité aux autres, dans la discrétion, reçoivent, conseillent, encouragent, prient, apaisent… Un charisme qui nous permet, à nous laïcs, de nous ressourcer et d'avancer, de nous engager ailleurs dans nos paroisses. Avec l'espoir que d'autres viendront nous rejoindre pour que perdure cette marche dans la Foi et l'Espérance.

" La Foi soulève les montagnes ". Puisse cette phrase " booster " ceux et celles qui ne voient que " la fin " de la Congrégation. Conjuguons nos forces dans l'espérance : " Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé " Jean 15,7 unissons nos voix " … Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. " Matthieu 21,22.



L'après-midi se poursuivant, nous avons abordé la question " Comment vivons-nous la dimension œcuménique ? " Henri G. a proposé le texte suivant sur La dimension œcuménique de toute la vie de l'Eglise, d'après le site www.oecumenisme.fr .


" C'est un fait : Les controverses ont façonné profondément des représentations de la foi en chaque Eglise. Ces représentations risquent d'être trop souvent négatives : être catholique, ce serait surtout ne pas être protestant, et réciproquement. Il arrive que l'on prenne aussi les attitudes adoptées au temps des luttes pour le contenu essentiel de la foi de son Eglise. Ainsi, être catholique, ce serait tenir la " transsubstantiation " pour le tout du sacrement de l'Eucharistie.
La catéchèse doit former l'identité catholique, réformée, orthodoxe des personnes, mais elle doit former des personnalités positives et non pas négatives, c'est-à-dire ne se définissant pas par la négation agressive de l'autre. On conçoit donc qu'il ne s'agit nullement de brader la foi dans des " négociations " où chacun pourrait lâcher du lest ". Il s'agit plutôt d'une recherche commune aboutissant à une redécouverte plus profonde de la foi dans une obéissance à la Parole de Dieu vécue ensemble.
L'œcuménisme nous conduit à une connaissance plus vraie et plus complète de la foi. Il s'agit de la fidélité à Dieu et non de la recherche de solutions humaines. "


**** ***** ***** ***** ***
D'après la prière écrite par Mgr Barbarin
pour la " Neuvaine de prière pour la France "

Prière à Marie

Vierge Marie, Notre Dame de France,
Accueillez nos cœurs d'enfants,
Confiants en votre bienveillance.

Guidez-les vers Jésus notre Sauveur,
Pour recevoir de son cœur,
Les grâces de sa divine miséricorde.


Nous vous présentons la Congrégation Sainte Clotilde et la Fraternité Desfontaines,
Et nous vous présentons notre pays,
Ses souffrances, ses troubles, ses conflits,
Mais aussi ses ressources et ses aspirations.

Recevez-les, purifiez-les,
Présentez-les à votre fils,
Afin qu'il intercède en notre faveur,
Qu'il oriente nos actions vers le bien,
Et nous guide dans la vérité.

Nous vous consacrons la Congrégation Sainte Clotilde et la Fraternité Desfontaines,
Et nous vous consacrons la France,
Dans la fidélité à l'espérance,
Et la force de l'Esprit Saint,
Reçues à notre baptême.

Amen

*** *** ***** **** **** ****

Quelques nouvelles de la Congrégation

" Plusieurs d'entre vous ont pu se libérer pour assister aux obsèques de Sr Geneviève Lecouffe le 5 mai dernier. Merci à vous pour votre participation et votre prière. Deux semaines plus tard, en la fête de l'Ascension, c'était au tour de notre doyenne, Sr Cécilia, de partir vers le Père.
Ces deux Sœurs ont marqué la Congrégation, chacune à sa manière, nous leur en gardons une très grande reconnaissance et nous croyons qu'elles nous soutiennent maintenant de leur intercession.

" Sr Monique Hédouin, qui vivait seule à Bordeaux, rejoint le Centre Desfontaines à Quincy à partir du 1er juin. Elle a une vertèbre fracturée à la suite d'une chute et nécessitera des soins, sans doute aussi une intervention chirurgicale. Nous la confions à votre prière.

" Je pars cette semaine à Nice pour passer la Tutelle de l'école Jeanne de France à l'Institut des Sœurs de St Joseph, qui ont déjà plusieurs établissements dans la région.

" Nous avions, ces jours-ci, une Assemblée générale à Reuilly, en vue de la préparation de notre Chapitre l'an prochain. La Fraternité Desfontaines sera invitée à réfléchir avec nous à l'avenir en cette année 2015-2016. Vous pouvez déjà noter une date dans vos tablettes : le mercredi 13 avril dans l'après-midi, lors de notre prochaine Assemblée.
En attendant, bonne fin d'année scolaire à ceux qui sont encore dans l'enseignement, et bonnes vacances à tous !
Anne-Marie BRIAND


Vie de la Fraternité Desfontaines
Une seule candidature pour 4 places au bureau, c'est peu !
Une proposition d'organisation provisoire a été faite le 21 mars. Une équipe se constitue autour de Marie-Thérèse Bonnefis ( jean-claude.bonnefis@orange.fr) pour organiser la prochaine rencontre - choix du thème, préparation, réalisation et envoi des invitations, animation de la journée… N'hésitez pas à contacter Marie-Thérèse.



 

cliquer sur le papillon pour nous écrire
haut de page
mise à jour:4/06/2015