Ecouter

accueilir
écouter
accompagner
former
prier et offrir
se rendre proche
transmettre
annoncer Jésus- Christ


Visites en prison

C'est dans l'univers carcéral que j'essaie de " vivre au cœur du monde " : écouter la haine, la colère, la détresse, les humiliations, des histoires de vie cruelles et tragiques, entendre tout ce qui habite les cœurs et qui ne peut être dit …
Ces hommes blessés que je rencontre comme visiteuse de prison ont besoin d'une présence attentive pour passer de la culpabilité à l'acceptation de leurs actes. Peu à peu, sous un regard qui ne juge pas, ils reprennent confiance, se remettent debout, font la paix avec eux-mêmes, renouent des contacts familiaux et osent regarder vers l'avenir. C'est un long chemin de réhabilitation, d'abord à leurs propres yeux. J'en suis le témoin émerveillé.
" J'étais en prison et vous êtes venus me visiter "

Marie Etienne


Très souvent après l'école, Valbona, jeune albanaise, vient en trottinette jusqu'à la communauté.
Elle raconte sa journée, partage ses questions et ses indignations à cause de l'attitude de ses camarades au collège ou à cause des relations familiales. Je joue avec elle, je lui suis disponible. Ne sommes nous pas invitées à une " écoute de l'autre, gratuite, respectueuse, parfois silencieuse "? Quand je vois cette jeune musulmane grandir en maturité, essayer de comprendre la religion chrétienne, j'ai de fait, le cœur empli de joie.

Madeleine Marie

 


Personnes handicapées

Je suis présente à des groupes de personnes handicapées depuis 1974. Après avoir été avec des jeunes et des ados, je suis avec des groupes d'adultes aux handicaps très variés. Cela suppose accueil, écoute, attention aux germes de vie, accompagnement, proximité.
Pour les rencontres, plusieurs arrivent de leur C.A.T. : l'un est responsable de la clé pour nous ouvrir la salle paroissiale, une autre rappelle chaque réunion en envoyant à chacun un mot amical et illustré par elle.
Chacun s'exprime à sa façon et avec de l'attention réciproque nous nous comprenons.
Il faut chercher comment communiquer : par exemple quand nous cheminons avec le temps liturgique, nous nous aidons de posters, de couleurs, d'attitudes, surtout des prières et chants gestués.
Nous sommes avec eux, dans le prévu et l'imprévu, dans une vérité humble lorsque l'un nous dit : " Non, pas ça ", nous reprenons avec la patience que Dieu a pour chacun de nous.
" Venez et vous verrez " (Jn 1, 39). C'est la meilleure façon de comprendre de l'intérieur leurs richesses,
de l'accueillir et de faire l'expérience que nous grandissons ensemble, enfants du même Père.

Thérèse G.

 

haut de page
retour au coeur du monde : cliquez sur le flèche